Votre Pass Lorraine
Terre de création

Luxe et savoir-faire

De l’or dans les doigts

Terre de création, c’est grâce à notre histoire et à la richesse de nos ressources – en eau, en bois et en sols – que dès le XVIe des manufactures de luxe sont nées en Meurthe & Moselle. En 1764 grâce à Louis XV, la première grande verrerie de France naît à Baccarat. Un peu plus tôt, au début du XVIIIe siècle, la faïencerie de Lunéville-Saint-Clément, manufacture royale, se fait une très belle place dans l’art de la table. Cet art vient à son apogée à la fin du XIXe siècle avec des artistes tels que Emile Gallé ou encore les frères Daum.

Baccarat, la cristallerie la plus connue au monde

En 1764, l’évêque de Metz, Louis-Joseph de Montmorency-Laval demande au roi Louis XV l’autorisation de créer une verrerie sur ses terres de Baccarat. Au fil des siècles, le cristal Baccarat est devenu l’un des plus célèbres dans le monde.

Le musée, installé dans l’ancienne propriété des directeurs de la manufacture se visite, mais pas la cristallerie. Imaginée telle la demeure d’un collectionneur, plongez au cœur d’une splendide collection privée.

Découvrir

Le musée des Emaux et Faïences de Longwy

Le musée des Emaux et Faïences de Longwy vous invite à découvrir un savoir-faire unique au monde.

A travers cette visite – le musée est installé dans l’ancienne boulangerie militaire – vous en apprendrez plus sur les liens qui unissent Longwy aux principaux courants artistiques européens, des années 1870 à nos jours. Un patrimoine vivant qui impressionne par la finesse de son travail.

Découvrir
Crédits CBL

Le conservatoire des broderies de Lunéville, la finesse au rendez-vous

Classée au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, la broderie perlée et pailletée est un art inventé en 1870 à Lunéville, qui consiste à poser des perles au point de chaînette avec un crochet sur un tissu. Les pièces à broder sont accrochées sur un métier à tisser. Son inventeur, Louis Ferry, imagine enfiler les perles d’avance et fixer le fil qui les tient avec le point de dentelle dit « de Lunéville ». La particularité de la broderie perlée de Lunéville est qu’elle se brode sur l’envers. La finesse de cet art se visite au conservatoire des broderies de Lunéville.

Découvrir

La faïencerie de Lunéville-Saint-Clément, même Majorelle !

En 1730 Jacques Chambrette ouvre une faïencerie à Lunéville puis une seconde à Saint-Clément en 1756. En 1922 Edouard Fenal, propriétaire de la faïencerie de Badonviller, devient le propriétaire des usines de Saint-Clément et Lunéville. Il établit l’Atelier d’Art de Lunéville, où Majorelle travaille notamment. Des sculpteurs créent des pièces dans les styles Art Nouveau et Art Déco. Aujourd’hui la faïencerie est intégrée au groupe Sarreguemines-Lunéville-Badonviller-Saint-Clément.

Découvrir

La Manufacture Daum, des pièces d’exception

Après la guerre de 1870, Jean Daum, originaire de Bitche s’installe à Nancy et rachète la verrerie Sainte-Catherine en 1878. Ses fils Antonin et Augustin orientent la production Daum vers la création artistique et Jacques Grüber est recruté en 1893. Cette année-là la cristallerie Daum participe à l’exposition universelle de Chicago de 1893 et gagne la participation à l’exposition de Nancy l’année suivante. La Manufacture Daum s’associe aujourd’hui avec les plus grands artistes et designers pour créer des pièces d’exception !

Découvrir